Your address will show here +12 34 56 78
Archéologie
du merveilleux

 

La cabane de Peau d'Âne

  1. FOUILLE
  2. CINEMA
  3. CONTE DE FÉES
  • Une fouille conduite par Olivier Weller en 2012-2016 D'après le film Peau d'Âne de Jacques Demy en 1970. Tourné en partie dans le parc du château de Neuville, à Gambais, Yvelines, France.

  • Tout le monde connaît Jacques Demy et son univers enchanté. Après Les parapluies de Cherbourg, palme d’or à Cannes en 1964, et Les demoiselles de Rochefort en 1967, Jacques Demy s’attaque à un nouveau projet. Il veut faire une adaptation du conte de Peau d’âne.

  • Pour pousser la mise en abîme encore un peu plus loin, cette recherche fait l’objet elle-même d’un film, 'Peau d’âme' de Pierre-Oscar Lévy et Olivier Weller (production Look at Sciences). Sortie prévue en salles en octobre 2017.

FOUILLER

Alors qu’on trouve généralement les archéologues en train d’étudier des sites anciens, une équipe du CNRS a décidé de s’attaquer aux restes de décors d’un film. Mais pas n’importe quel film : l’emblématique Peau d’âne de Jacques Demy, filmé à l’été 1970 en partie dans le château de Neuville (Gambais 78). Outre le repère de la Fée des lilas, c’est la cabane dans laquelle la princesse cuisine son fameux cake d’amour qui a retenu l’attention des archéologues. Fouiller un lieu de tournage est une nouveauté en France et en Europe, mais, au même moment, dans un désert de Californie, on découvrait un sphinx du film Les dix commandements… Notre démarche vise à la fois l’étude des vestiges que peut laisser un tournage et un conte de fée millénaire, mais aussi celle des décalages entre la vie matérielle d’un tournage, la mémoire des témoins et l’œuvre artistique produite.

Tournage documentaire

Cinema, Patrimoine

Miroir de la Fée

Patrimoine, Prospection, Vestiges

Secteur Cabane

Cabane, Fouille

Secteur Fée

Fouille, Patrimoine

Vestiges

Fouille, Patrimoine, Vestiges
VESTIGES

Tous ces objets de fouille, rouillés ou scintillants, rejoindront bientôt la baguette de la Fée des lilas et la peau d’âne à la Cinémathèque française. Au même titre que les archives photographiques, les notes manuscrites ou les récits des acteurs et techniciens de l’époque, ils témoignent de l’adaptation d’un conte de fée à la réalité, de la construction d’un récit millénaire sur le terrain. Un récit qui nous parle d’un sujet universel, l’inceste, dont l’interdit serait à l’origine même de toute société humaine. Or c’est l’essence même de l’archéologie que de rechercher les traces des origines de nos propres sociétés et de la manière dont elles se racontent leur histoire, se forgent leur patrimoine, construisent leur identité : fouiller Peau d’âne est somme toute un chantier archéologique très classique !

  • Text Hover
  • Text Hover
PARTENAIRES

La fouille n’est possible que grâce à la multiplication de nos partenariats et de nos soutiens financiers.

Nous souhaitons les remercier ici, de même que l’équipe de fouille toujours enthousiaste et passionnée !

OLIVIER WELLER

DIRECTEUR DE FOUILLE

Chercheur au CNRS

UMR 8215 Trajectoires

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Maison Archéologie & Ethnologie René-Ginouvès, Nanterre

Agenouillées dans la terre, cinq jeunes femmes manient la truelle ce matin de juin, en pestant contre la pluie qui a trempé le terrain pendant la nuit en se glissant entre les bâches. L’une est spécialiste de la préhistoire, une autre des Gaulois, la troisième est étudiante en cinéma… Et toutes se retrouvent ici par amour de Peau d’âne, qu’elles ont déjà vu cinquante ou cent fois depuis leur plus tendre enfance car l’histoire leur parle – «la construction de la femme, sa liberté, son individualité». Mais elles sont d’accord sur un point : la vraie princesse de la bande, c’est Olivier Weller, le chercheur du CNRS qui dirige la fouille s’émeut à chaque diamant en strass ressurgi de la terre.

   «Peau d’Âne », Les archéologues refont le film – par C. Gévaudant, pour Libération, 3 août 2016

LES FÉES ONT TOUJOURS RAISON !

 

  • Text Hover
PLUS D'INFOS

Revue de presse

«Peau d’âne», les archéologues refont le film », par C. Gévaudan, Libération. Le 3 août 2016

[à lire ici]


« A la recherche de Peau d’âne », par S. Briet, Sciences et Avenir, 828, p. 54-56. En février 2016


« Archéologie du merveilleux : on a retrouvé la cabane de Peau d’âne! », par V.Carpentier, Le salon noir, France culture. Le 19 décembre 2015

[à écouter ici]


 « Déterrer Peau d’âne », par J. Chetrit, Sofilm, 34, p. 16-17. En octobre 2015

[à lire ici]


« Les fouilles de la cabane de Peau d’âne », par B. Valentin, L’Humanité. Le 1er juin 2015

[à lire ici]






Événements

Septembre 2017

Exposition à la Cité des Sciences, Parc de la Villette,

75019 Paris

 

Juin 2017

Participation aux Journées Nationales de l’Archéologie édition 2016 – Village de l’Archéologie aux Archives Nationales,

75003 Paris

 

Février/Mars 2017

Exposition à la Maison de la Recherche et de l’Ethnologie à Nanterre,  21 Allée de l’Université,

92000 Nanterre

 

17-18 juin 2016 

Participation aux Journées Nationales de l’Archéologie édition 2016 – Dans le parc du château de Neuville,

78950 Gambais


 
 
 

Articles

Olivier Weller, « L’archéologie peut-elle raconter des contes de fée ? », Les nouvelles de l’archéologie, 137 | 2014, p.40-44.

[à lire ici]

 

 

 
 
 

CONTACTEZ NOUS

N’hésitez pas à entrer en contact avec nous. C’est avec enthousiasme qu’un membre de l’équipe répondra à votre question dans les plus brefs délais.